Videos

Julie, Opéra-comique des Lumières - Acte III

  • De: DSIN
  • envoyé le: 21 mars 2017
  • Clics: 17
Partager
Description:

Julie, opéra-comique des Lumières

Patrick Taïeb, Institut de recherche sur la Renaissance, l’Âge classique et les Lumières (UMR 5186 du CNRS)
Clément Lanfranchi, chef de l’orchestre Inter symphonique de Montpellier
Sophie Saada, mise en espace, Théâtre en chantier
Fabian Berthelot, Pauline Feracci, Margherita Frau, Coralie Grandjean, Philippe Gregori, Mathys Lagier, Chanteurs
Natacha Dufour, Flore Lévyne, Tom Garcia, Coralie Grandjean, Polina Mikhailevskaya, Récitants

Remerciements au personnel des Archives municipales de Montpellier et à Joann Élart (Université de Rouen), pour leur aide dans l’accès aux sources

Conférence-spectacle conçu par les étudiants en master du département de musicologie de l’Université Paul-Valéry - Montpellier 3, à partir de Diderot, Voltaire et Rousseau, et de Julie, opéra-comique (1772, Jacques-Marie Boutet de Monvel et de Nicolas Dezède).

Julie reprend l’argument principal du mariage forcé, abordé par le roman de Jean-Jacques Rousseau : Julie ou la nouvelle Héloïse. Mais plutôt que de conclure qu’il faut renverser l’ordre social lorsque celui-ci opprime la nature, il imagine une intrigue qui repose sur la perfectibilité de la nature humaine et qui met en œuvre la maxime de Voltaire : « Le théâtre, c’est la plus belle éducation qu’on puisse donner à la jeunesse, le plus noble délassement du travail, la meilleure instruction pour tous les ordres des citoyens : c’est presque la seule manière d’assembler les hommes pour les rendre sociables. »

À Fernando Morrison et à Flore Lévyne.

Acte III
« Je ne sais comment je me tirerai de ce tableau-là. »

Le matin, au château. Convaincu que le sort de Julie est contraire au sentiment paternel, Michaut se met en scène dans le rôle d’intransigeant et de persécuteur de sa propre fille, Catau. Il suscite une aversion et un sentiment compassionnel chez le père de Julie qui prend alors conscience de la cruauté du sort qu’il réservait à sa fille.

Lieu: Université Paul-Valéry Montpellier 3
Durée: 26min
Réalisation: F. Belmessieri
Images: F. Belmessieri / M. Krief

Afficher plus Afficher moins

Video CMS powered by ViMP (Community) © 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010